Printemps-été 1980

collection de nos souvenirs

 

Une part de sensibilité arbitre les choix de tout collectionneur quant aux oeuvres de sa collection. Enfants des années 90, vivant dans le sillon des années 80, notre objet de collection sera  le jardin pavillonnaire des années 80. Il sera l’occasion de réinterroger des modes considérées comme triviales, démodées ou populaires. Ce jardin sera aussi l’occasion de regrouper la collection personnelle de nos souvenirs d’enfance.

Années 1980, période où les jardineries explosent et où, paradoxalement, on commence à commercialiser des graines non fertiles. C’est l’époque du plastique, de la pop, des consoles vidéos. C’est aussi l’epoque des forsythias jaune, des aucubas à points, des conifères bleus et des pavés autobloquants rouges. Les couleurs sont saturées, les végétaux simples d’entretien, le jardin est presque figé. Le besoin de nature se transpose dans un jardin plastifié.

L’hyperréalisme et le nouveau réalisme, nous ont inspirés dans nos choix de mise en scène.
C’est le réalisme quasi photographique du jardin, qui le rend si propre, si aseptisé qu’il en paraît faux qui nous a rapproché du premier mouvement. Dans notre jardin c’est le coté plastifié de la nature que nous voulons faire ressentir. Les grand aplats vert de la pelouse, les couleurs tranchées des fleurs, une flaque d’eau présente à tout moment de la journée et quelque soit le temps, la chute des feuilles figées en l’air par quelques invisibles ficelles. Chaque détail d’un quotidien arrêté dans l’instant sera présent pour pousser le visiteur à se questionner sur cette réalité qu’il a connu.

1/2

Festival de Chaumont/Loire (41) / 2014

Réponse avec Morghan Hammond

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

​© 2013 Site conçu et réalisé par Nicolas Orgelet //ingénieur paysagiste

L'utilisation des images et contenus est soumise à autorisation.

Ccopérateur de la CAE "Les chantiers de demain" - région Centre