Conférences
Publications
Autour du monde
Promenades paysage
Interview à l'école de Blois
Radio
En voir plus

Artiste, artisan et intègre

Ma façon d'être paysagiste, c’est d'être à la fois un simple jardinier - acteur local, artisan détenteur d’une intelligence manuelle et d’une connaissance pratique - et un architecte du territoire - acteur global, artiste et théoricien détenteur d'une intelligence projectuelle dans l'espace et le temps.

La vérité reste que les limites du métier ne sont pas clairement dessinées. Cela m'offre la liberté d’investiguer librement. Cela me pousse à redéfinir sans cesse le sens de mon action et les champs disciplinaires qu’il me faut investir.

 

Mon action est la résultante de choix qui influenceront les changements de notre environnement. Je m'engage dans chacun de mes projets à travailler avec le souci de l'économie de moyen, du respect de l'environnement et du bien-être social. Ma volonté n'est pas de rectifier l’existant pour rendre chaque chose plus présentable, car je me condamnerais à poser de simples rustines, à être victime des modes et publicités politiques. Il faut transformer les choses avec poésie pour les réadapter aux besoins sans cesse changeant de notre monde en mouvement.

Le métier d’ingénieur paysagiste est politique et implique une responsabilité envers les autres.

C’est pourquoi, je pense que l’intégrité et l’échange sont des conditions sine qua non pour respecter l’importance de chacun de mes contrats, les lieux et la singularité des personnes avec lesquelles je travaille.

Un ingénieur paysagiste, c'est quoi?

L’ingénieur paysagiste a une compréhension de son métier, où l’art sert la science et la science sert l’art. J'ai à la fois avoir une connaissance spécifique et technique et une vision large du monde. J'ai la capacité dagir avec mon temps tout en ayant une réflexion dans la durée. Je possède la capacité de réfléchir avec mes connaissances propres ainsi que celles d’autres métiers pour synthétiser les besoins et solutions dans l’espace à travers ce que nous nommons : un projet. Par le suite, j'ai la compétence de représenter le projet, le communiquer, le mettre en œuvre et en prévoir sa gestion.

Ce dernier texte est un extrait du manifeste sur le métier d'ingénieur paysagiste rédigé avec quelques amis et collègues en 2013 pour défendre une pédagogie en adéquation avec notre métier. Ma formation est celle d'un ingénieur paysagiste. En 2016, les différents paysagistes maitres d'oeuvre ont été regroupés sous l'intitulé commun de "paysagiste concepteur".

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

​© 2013 Site conçu et réalisé par Nicolas Orgelet //ingénieur paysagiste

L'utilisation des images et contenus est soumise à autorisation.

Ccopérateur de la CAE "Les chantiers de demain" - région Centre